Vie de maman

La reprise #1

Il y a un mois aujourd’hui, c’était la reprise.
Après 5 mois d’absence, dur dur de retourner travailler.
Surtout quand ce n’est pas le boulot de vos rêves, loin de là, puisque je bosse dans un Monoprix, et que vos collègues ne vous ont pas spécialement manqué. Oui mais voilà, il le faut!!
On a beau se rappeler que pendant le mois qui vient de s’écouler on trouvait le temps long, tout seul a la maison, on voulait voir du monde, non non non je ne veux pas y retourner!!!
Bébé n’a meme pas 3 mois, et il faut déjà le laisser.
Ca fait d’ailleurs plusieurs semaines que tout se prépare.
Car prendre un congé parental ça parait compliqué, avec ce que l’on nous donne…500euros par mois… Comment dire?? C’est abusé… Je pense que celui qui a instauré ça n’a pas d’enfant… Car avec 500euros difficile de payer loyer, facture, et surtout couches, et tout le nécessaire pour bébé, le médecin… Enfin bon… on pourrait aussi parler de ces 10 petites semaines que l’on nous accorde… Mais à quoi bon…

On réfléchit bien a tout alors.
Première chose (la plus importante d’ailleurs): Qui va garder bébé?
La crèche? A la surprise générale (ou pas!!!) pas de place pour nous, Bébé n’est pas né a la bonne période, oui oui c’est bien ce que l’on m’a dit.
Une assistante maternelle? On est d’accord la dessus avec mon homme, ça ne nous emballe pas. Laisser notre bébé à un inconnu, alors qu’il est si petit. Impossible.
Me voilà donc à la recherche de la solution miracle.
Mais heureusement ma famile habite tout prêt, et même plus vu que nous sommes tous à quelques rues. Et alors ma soeur travaille dans les écoles le midi, et garde un enfant le soir a partir de 16h15. Ma mère elle qui bosse pour des particuliers, est un peu plus libre dans ses horaires. Et moi je travaille tous les jours de 14h30 a 20h, et le mercredi et le venrdredi toute la journée, juste en face de chez moi.
Alors me voilà a constituer un planning digne d’un ministre. Tout est calculé.
Bébé sera gardé par moi tous les matins, par ma soeur les lundis et mardis jusque 16h, puis ma mère prendra le relais. Le mercredi ma soeur toute la journée. Le jeudi c’est repos pour moi, donc je profite a fond de mon loulou, et le vendredi se sera la compagne de mon père, qui est assistante maternelle, et qui a un enfant en moins ce jour la. Le samedi ce sera celui qui peut. Mon homme lui prend le relais quand son planning le lui permet.
Bébé n’a pas l’air perturbé par ce planning un peu loufoque, puisqu’il est le plus souvent gardé dasn son environnement, et que sa Mamie et sa Tata sont complètement gaga.

Deuxième chose: Mon allaitement. 
Au départ je ne pensais pas continuer, oui mais voilà, ces moments sont tellement magiques, et privilégiés que je ne conçois pas d’arrêter pour le moment. Alors là encore, j’organise tout.
Plusieurs semaines avant, je loue un tire lait électrique. Je me familiarise avec cet objet qui me fais un peu peur je l’avoue… Oui j’ai un peu de mal au départ avec cette machine, j’ai comme l’impression de perdre de ma féminité, de mon corps de femme. Mais on s’apprivoise tous les deux peu a peu. Et ça fonctionne pas mal. Mon congel se remplit de petits AVENT. Presque un litre de lait maternel, je suis trop fière.
Et à coté de ça, j’organise tout a mon boulot pour mon heure d’allaitement. Et là, oh surprise, mais qu’est ce que c’est que ça?!? Personne n’est au courant. Je m’en doutais un peu… J’avais donc bien imprimer les articles. Et je ne leur ai pas laissé le choix, 1/2h le matin, 1/2h l’après midi. J’habite en face, alors d’un commun accord, on décide que je peux rentrer chez moi pour la pause tirage de lait.
Bon ba voilà c’est fait.

Le jour J arrive… J’ai mal dormi (et pas seulement parce que bébé ne fait pas encore ses nuits!!), j’angoisse un peu de retrouver le chemin du travail.
14h15: Ca va être l’heure d’y aller. Et surtout de laisser mon tit bout. C’est trop dur. On ne s’est pas quitté depuis qu’il est né. Je ne pleure pas, mais presque. J’ai le coeur brisé de le laisser.
14h30: J’arrive au boulot et là il faut retrouver ses marques (ça revient bien plus vite qu’on pensait).
Et alors j’ai le droit à Tu reviens déjà? Mais il est tout petit encore? C’est pas trop dur? Ca va? Mais pourquoi tu n’as pas prolongé? Il fait ses nuits? Tu l’allaites encore? Comment tu vas faire?
Toute la journée c’est la même chose. Quand c’est pas les collègues, ce sont les clients qui ne m’avait pas vu tout ce temps.
Je n’ai aucune envie: rentrer chez moi, retrouver mon petit loup. Mais bon je viens d’arriver. Cette journée est interminable.

Un mois que j’ai repris. J’ai pris mes marques.
Laisser bébé est toujours compliqué, enfin surtout pour moi. Mais lui n’a pas vraiment l’air perturbé.
L’allaitement se passe toujours a merveille. Grâce a mes pauses allaitement. C’est sur que c’est un peu contraignant. Mais j’ai la chance d’habiter en face donc je rentre des que je peux. Bon le bémol c’est que j’habite au 4ème étage sans ascenseur… Donc j’ai des journées sportives ^^
Après c’est sur que de fois j’en peux plus, je suis crevée. Et dans ces moments la je comprend les femmes qui arrêtent avec la reprise du travail…Mais en même temps ce sont des moments tellement privilégiés.

Ce qui m’angoisse c’est de louper des choses, j’aimerais être a ses côtés a chaque instant, tout partager avec lui.
J’ai l’impression qu’il commence a comprendre, il change de regard des que je met ma veste, et le soir j’ai le droit a des tas de sourires et il ne me lâche plus.

Et vous la reprise, comment ça s’est passé?

A lire:

Publicités

6 réflexions au sujet de « La reprise #1 »

  1. Trop touchant.. ça m'a filé la larmichette! Alors que moi j'ai quitté mon boulot pour rester avec ma pépette et reprendre le travail petit à petit à ses 8 mois. Et encore maintenant, on se débrouille comme toi, le système F (famille) pour la garder. elle aura 18 mois en rentrant chez une super nounou. C'est bon, je suis prête maintenant! Mais à 3 mois, c'est trop trop tôt! Courage!

    J'aime

  2. Ma crapule à moi !!! Quelle joli moment passé à lire ces quelques lignes… meme si je connaissais tous ces petits moments c'est très touchant de les voir écrit …Tu es une vrai maman courage et une amie hors pair ce qui n'enleve rien à la nana extraordinaire ! Je t'aime* j'attend la suite de tes articles !! (je suis officiellement FAN !)

    J'aime

  3. je travaille de 8h à 112h donc rien de dramatique ! en plus bébé reste avec papa ! au debut c'était horrible, j'etais trop triste ! maintenant je suis contente d'aller travailler, j'ai besoin de ce petit temps ou je me retrouver, et je suis contente que papa et bébé passe du temps ensemble ! ton bébé est encore tout petit ( et tellement beau!!) c'est normal tout ce que tu ressens !

    J'aime

  4. Au début c'était difficile, mais bizarrement depuis la semaine dernière c'est pire, je vois les mamans passer avec leur bébé, et je me dis que j'aimerais trop être a leur place. C'est sur que ça fait du bien de revoir du monde, mais je préfèrerais que ce soit autrement… Après le fait d'avoir un boulot ou l'on ne se plait pas forcément ça aide pas. Mais les moments passé avec mon tit loup j'en profite a fond!!

    J'aime

Un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s