La Crapule travaille

Tribulations d’une Crapule Caissière #1

Aujourd’hui je vais vous parler de mon super poste de caissière au monop, et de mes petites aventures.
Parce que oui on en voit des choses.
Ce n’est pas le boulot du siècle, c’est sur, mais il faut bien payer les factures, et vivre.
On rencontre tout un tas de personnes, des sympas, des moins sympa. Des carrément méchants. Des bizarres. Des personnes qui s’ennuient, ou qui se croient chez le psy. Des couples pas d’accord.
Bref…. On voit de tout.

J’ai la chance d’être le plus souvent au rayon textile, qui est aussi l’accueil, juste devant l’entrée du magasin.
Un peu plus sympa que la caisse au niveau alimentaire, où l’on a parfois vraiment l’impression d’être transparente.
Enseveli sous des tas de paquets de pâtes, céréales en tout genre, etc etc…

Mais je suis au premier plan. Et tous les jours il se passe quelque chose.

Alors je pense que chaque dimanche je vous ferai un tit récap de ma semaine, de mes meilleures anecdotes de caissière au monop.

ANECDOTE 1: La cliente qui veut ABSOLUMENT un article inconnu.

La cliente qui vient me voir avec un pantalon de pyjama framboise et qui veut absolument le haut assorti… que l’on n’a pas… Dommage!! Mais elle le VEUT absolument!!
– Donc je met quoi moi?!
– Il y a d’autre modèle de haut si vous…..
(Elle me coupe….)
– Non, mais vous n’avez pas compris, je veux celui ci…
– Ah oui, j’ai bien compris mais on l’a pas… Mais je peux vous prop….
(Elle me recoupe….Grrrrrrrrrr)
– Ba je met quoi moi?!
– Comme je vous disais, il y a d’autres modèles…
– Ah donc avec ce pantalon, on reste a poil en haut?!?
-…..
(Je reste bouche bée, même si je voudrais bien lui répondre: Ohhh ba ma chère dame vous faites ce que vous voulez chez vous ^^! )

Pour finir après 10 minutes, elle n’a rien pris du tout, en grommelant à sa copine « Tu te rends compte quand même ils n’avaient rien pour aller avec !! « . J‘ai bien failli lui faire bouffer son pantalon. framboise.
Non mais c’est quoi cette manie du ton sur ton en plus.

https://i1.wp.com/www.bodoi.info/wp-content/0906_images/S0923/tribulation_caissiere_iamge1.jpg

 

ANECDOTE 2: La cliente qui ne sait pas ce qu’elle veut…

-Bonjour, je recherche un pantalon et un haut pour ma mère, en 44/46
-Bonjour, oui bien sur, dans quel style vous cherchez?
-Ah ba je ne sais pas, c’est pour ça que je viens vous voir….
(Euh…. Ok… Mais je la connais pas moi sa mère… Restons poli et serviable quand même…)
-Mais alors peut être une couleur spéciale?
-Ba je ne sais pas moi, montrez moi ce que vous avez (sur un ton limite agacée…) Quelque chose de pas trop moulant, mais pas trop large, et qui grossit pas…
(Bon autant vous dire qu’on arrive en fin de la collection printemps été, que les rayons sont surblindés, et que des pantalons et des hauts il y en a des dizaines et des dizaines de modèles…)

Me voilà à la recherche du pantalon coup de cœur pour cette chère dame, pas tellement sympathique.
Le pantalon en lin? Non ça grossit. Le pantalon en toile? Non ça va pas. Le jean… pfff.
Finalement, elle s’arrête sur un jean noir et un sarouel noir (non le sarouel ne grossit pas ça se saurait!!) et me demande si l’on a des leggings (euh… on n’avait pas dit pas trop moulant?!?)

Les pantalons c’est fait. Passons au reste.

-Bon maintenant il me faudrait un haut.
(Même combat, pas d’idée de style, de couleurs, de formes, de matières…. Mission impossible! Et toujours aussi aimable.)
Je fais le tour, a la recherche du top parfait, évitons les chemises cintrées, les gros motifs qui grossissent, les rayures, et en quelques minutes j’ai trouvé une blouse en lin bleue, elle est convaincue. Youuuuuuhhhooouuuu!! J’ai réussi!!!
Heureusement qu’il n’y a pas foule en ce moment. Parce qu’elle pense qu’elle est toute seule ne plus.

On passe à la caisse, je jette un oeil, elle m’a retourné le rayon au passage.
Je retire les antivols, je plie le tout, lui fait profité des 15% grace a la carte monop (et oui je reste sympa, même si elle ne l’est pas!), elle met sa carte bleue, en me lançant:

-J’espère qu’elle va passer!
Et noooon, elle ne passe pas. Elle aurait pu commencer pas là, non maiiiis.

Réponse de cette chère dame:
-Bon ba je ne prend rien, je repasserai peut être, au revoir!!

-….. au revoir.
Je n’ai rien dit de plus, sinon je pense que je n’aurais plus de boulot au moment où je vous écrit.
Pas merci, Pas de pardon, rien. Et elle n’est jamais repassée, tant mieux tant pis pour elle.

Je préfère voir tout ça avec le sourire. Me dire que ce n’est qu’un temps. Et qu’il faut bien vivre.
Et quand j’y repense, ça me fait plutot rire… Même si sur le coup, je vois rouge.
Les gens sont vraiment irrespectueux, c’est fou!!

Je vous laisse pour aujourd’hui, et à très vite pour de nouvelles anecdotes.
Et je vous rassure, je vend des choses des fois!!! 😉

XOXO, a très vite.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Tribulations d’une Crapule Caissière #1 »

  1. Omg ! mais comme je te comprend ! J’suis caissière également mais à Carrefour Market. Les gens sont vraiment sans gène, mal polie, pensant être le nombril du monde (lol) & il m’arrive limite parfois à avoir envie de les envoyer balader. Mais bon, il faut prendre sur soi dans ce métier & toujours garder le sourire… bien évidemment aha aha aha ! 🙂

    J'aime

Un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s