Grossesse·La Crapule papote

Il n’y aura pas de visites!

A ma première grossesse, ma première naissance, j’avais dit pas de visites au moins le premier jour.
Et j’ai accouché un matin, à 9h16, et j’ai craqué sous la pression.
Ce premier bébé de la famille des deux côtés.
Je me suis laissée avoir.
Et j’ai craqué.
En fin de journée les visites commencèrent.
Et elles s’enchaînèrent chaque jour.
Elles me faisaient plaisir.
Présenter mon petit bonhomme était une grande fierté.
Mais la fatigue était bien la.
La mise en place de l’allaitement, au départ difficile.
Des fois l’envie de dormir intense, et de ne pas parler.
Bref, j’avais dit il n’y aura pas de visites.
Puis il n’y aura pas de visite le premier jour.
Et finalement il y a eu des visites.
Et même le premier jour.

Mais la, je le dis, il n’y aura pas de visite.
Ça peut paraître égoïste.
Mais je voudrais vraiment pouvoir savourer ces premiers moments rien que nous.
Que Doudou puisse trouver sa place tout seul, sans trop de bruit, d’agitation.
Qu’il fasse connaissance avec ce nouveau petit être presque en tête a tête.
Qu’ils s’apprivoisent.
Sans qu’on lui fasse remarquer « t’as vu ton petit frère », et qu’on lui donne tout un tas de conseils, il va falloir être gentil, attention, attrape pas sa main comme ça, tu lui fais un bisou…
Non je voudrais qu’il le découvre juste entre nous.
Que l’on soit en famille.

Je ne veux pas paraître égoïste.
Mais nous aurons tout le temps ensuite de voir du monde.
De présenter notre mini Doudou.
Je voudrais garder ses quelques jours pour nous.
Hors du temps. Hors du monde.

Il me reste 5 mois avant cette seconde naissance.
Mais cette fois, je m’y tiendrais, il n’y aura pas de visite.

Et vous, ça s’est passé comment a la maternité?

XOXO ❤️

Publicités

3 réflexions au sujet de « Il n’y aura pas de visites! »

  1. Tu as RAISON!
    Pour ma première, j’ai accouché au petit matin et les visites ont commencé ce même jour à 14h00 (belle- maman en plus) et ne se sont pas arrêtées jusque 20h00!
    Le deuxième jour, deux couples d’amis et leurs enfants sont arrivés en même temps, ils trouvaient sympa de venir ensemble pour pouvoir aller au resto après. En plus d’eux, il y avait mon mari et mes parents, en même temps. Mon premier séjour à la mat a été catastrophique à cause des visites!
    En fait, j’étais dans une chambre seule, donc les gens pensaient que c’était « porte ouverte »!

    Du coup, pour ma deuxième, quand on a envoyé le sms pour annoncer sa naissance, il était aussi spécifié que je ne voulais pas de visites les deux premiers jours. Et que si les gens voulaient venir, ils devaient m’appeler MOI (non l’Homme) et que JE leur dirai quand ils pourraient venir. Pas de visites surprises. L’essentiel étant mon mari et mes parents car ils gardaient ma grande.
    Les gens ont fait la gueule, pas tous. Certains ont vu bébé à la maison, mais là aussi j’ai été hyper stricte. Car, « on vient, on s’installe, on boit un café et après Oh! Mon Dieu, il est déjà 17h00 », ben j’en voulais pas.
    Du coup, des amis, même proches, ont rencontré ma deuxième quand elle avait deux semaines voir un mois. Mais l’essentiel pour moi était qu’on me fiche la paix. Ce ne sont pas les visites qui doivent gérer les nuits blanches, l’allaitement et le grand, c’est toi et ton mari.
    Allez, prends bien soin de toi! Bisous!

    Aimé par 1 personne

  2. Super article ! Je n’avais jamais pensé à l’importance pour l’aîné de passer du temps avec nous ET le bébé à la maternité pour faire connaissance sans les conseils des uns et des autres. Alors que c’est ce qui risque de se passer puisque ce sont mes beaux parents qui le garderont et l’amèneront donc me voir à la mater. Merci de m’avoir ouvert les yeux, je trouve que tu as tout à fait raison et ça me fait réfléchir !

    J'aime

  3. Attention tout de même si le baby blues pointe le bout de son nez. Au deuxième de toute façon tu vas voir c’est moins l’événement pour l’entourage… J’ai eu beaucoup moins de visites pour mon deuxième et j’avoue que je ne m’attendais pas à ce que ça me pèse, car au premier on aurait bien voulu aussi rester tranquilles en famille. Mais cette fois, le grand était à l’école, le papa courait partout pour que la maison soit en état pour notre retour, donc j’étais vraiment toute seule avec bébé une bonne partie de la journée ; les quelques visiteurs se pointaient tous en fin de journée, quand le papa et le grand frère étaient là justement, et avec le baby blues en prime, c’était un peu coton. Surtout quand tu entends les fous rires de la chambre d’à côté qui ne désemplit pas (quoique eux je les plains parce que c’était vraiment du non stop !)…

    J'aime

Un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s