La Crapule papote

Le Cododo et nous

Aujourd’hui je vais vous faire rentrer chez moi, et même dans ma chambre.
Ahh non mais c’est pas du tout ce que vous vous imaginez.
Aujourd’hui je vous parle du cododo et nous.
Alors je ne vais pas faire l’apologie du cododo, loin de là, je vais juste vous parler de notre expérience.
Je ne vous dis pas non plus que c’est la meilleure solution, car chaque famille a SA solution, et trouve son propre équilibre.
Voici donc notre expérience.

Avant la naissance de Doudou, je ne m’étais pas vraiment posée la question du cododo.
J’avais installé son lit à barreaux dans notre chambre, et lui avait fait un petit nid douillet, avec un joli tour de lit, un mobile et de jolies gigoteuses.
Et il est arrivé.
Un accouchement parfait que je vous racontais ICI.
Je l’ai eu dans les bras, je ne voulais plus le laisser. Plus le poser.
Je le voulais juste tout contre moi.
Et je sentais qu’il en avait besoin lui aussi.
L’allaitement a débuté avec quelques difficultés.
Alors je l’ai bercé. Je l’ai porté.
La première nuit arriva.
Et je l’ai gardé tout contre moi. Il se calmait tout contre moi.
Je sentais son petit souffle. Ses petites mains.
Et l’allaitement se mettait en place doucement.
Il avait passé 9 mois dans mon ventre, il avait juste besoin d’être rassuré.
C’était naturel.
Les 3 nuits à la maternité j’ai dormi collé à mon petit bonhomme.
L’allaitement était en place.
Mon bébé tétait comme un chef.
Et bébé dormait pendant quelques heures entre les tétées.

De retour à la maison, j’ai essayé de le mettre dans son lit.
J’ai pleuré. Il a pleuré.
Je n’ai pas réussi à l’y laisser.
Alors je lui ai fait un petit coin à mes cotés.
Mon homme n’était pas contre. Lui qui avait tellement peur de la mort subite du nourrisson.
On a bien respecter les règles d’or. Pas d’oreiller. Pas de couette.
Entre le mur et moi et pas entre nous deux.
Bref… L’aventure du cododo a commencé pour nous.

https://i0.wp.com/www.gaumont.fr/files/oeuvrea/0007455/0007455_gal_008_med.jpg

Et je pense qu’il a été très bénéfique pour notre allaitement.
Je me rendormais alors qu’il tétait encore parfois.
Les mois passèrent. C’était tout naturel pour nous.
On essayé de le mettre dans son lit pour la sieste, mais il n’y avait rien à faire.
Ce n’était pas de simples pleurs. J’avais comme l’impression qu’il angoissait dans son lit. Il ne dormait que contre moi.
Alors il était la plupart du temps en écharpe.
Les réflexions ont commencé à tomber:
Un enfant c’est dans son lit. Tu devrais le laisser pleurer. Tu vas jamais réussir à le mettre dasn son lit. Tu le couve trop. Lache le un peu… Mais je suivais mon instinct.
Mon bébé avait besoin de moi.

A 3 mois, j’ai du reprendre le travail.
Ma mère, ma soeur avaient organisé leur emploi du temps avec le mien.
La sieste était toujours un calvaire.
Impossible de le poser. De s’éloigner.
Il dormait tout contre ma soeur. Il était très éveillé, mais avait besoin de contact perpétuel.
Et elles ont su répondre à ses besoins tout comme moi.
(J’ai compris par la suite que mon doudou était un BABI, qu’il avait des besoins plus intenses que d’autres bébés)

A 9 mois, il entrait en crèche, je vous en parlais dans cet article.
Et ça été très dur, surtout au moment de la sieste vous l’imaginez bien.
Et je me suis pris tellement de réflexions. L’équipe de la crèche, la pédiatre…
J’ai été naïve de penser qu’on pouvait avoir des modes d’éducations différents sans s’attirer les foudres des autres.
Alors j’ai appris à laisser dire les gens.
A faire comme je veux chez moi.
Et ce que les autres pensent et bien ça les regarde.
J’étais sa maman, je savais ce qui était le mieux pour mon fils.
L’adaptation a été difficile à la crèche, il lui a fallu un peu plus de temps, et finalement tout s’est bien passé.
Il dormait parfois 2 ou 3h dans son lit à la crèche. (j’imagine bien qu’elles ont du le laisser pleurer parfois, elles n’ont pas qu’un seul enfant à s’occuper… Mais sa référente était très gentille, et elle me disait le soir qu’elle l’endormait d’abord dans les bras…)
On a cru que du coup à la maison, ça marcherait aussi, mais non toujours rien à faire…
Bref… On laissa le temps passé.
On n’abordait pas le sujet avec la crèche ou l’entourage, pour éviter les réflexions.

Les mois passèrent. L’allaitement se poursuivait. Il ne tétait plus la nuit.
On a réussi à le mettre dans son lit pendant quelques semaines.
Il y dormait quasiment toute la nuit. Ce n’était pas tous les jours.
Mais c’était un début.

Et puis arriva son opération pour l’hypospadias.
Une semaine à l’hopital, pieds et mains attachés.
Le retour à la maison fut difficile.
Et j’étais aussi au début de ma seconde grossesse.
Impossible de le remettre dans son lit.
Et la fatigue m’emportait.
Et je n’avais pas la force de me battre chaque soir.

Aujourd’hui Doudou a 26 mois.
On a retiré le lit de bébé.
On a essayé le matelas au sol comme à la crèche.
Mais il dort toujours avec nous.
D’ici quelques jours on va lui acheter son lit de grand.
Réaménager tout l’appartement pour faire une vraie chambre d’enfant.
MiniDoudou arrive dans 55 jours.
On lui a pris un berceau que l’on peut déplacer facilement et que l’on peut mettre juste à coté de nous la nuit.

Quand on me dit « j’espère que tu ne reproduiras pas les mêmes erreurs? », je répond que je n’ai pas fait d’erreur, on a fait ce qu’on a voulu et surtout ce qu’on a pu.
J’ai suivi les besoins de mon bébé.

Même si oui avant l’arrivée de bb2 je me pose tellement de questions.
Est ce que DOudou va enfin accepter de dormir dans son lit?
Et comment je vais gérer les deux sinon?
Est ce que bébé 2 dormira dans son berceau?

Pour résumé,
Le cododo n’est pas dangereux tant qu’on respecte certaines règles de sécurité.
C’est pas parce que bébé ne dort qu’en cododo à la maison, qu’il fera pareil à l’extérieur (Doudou dort dans son lit à la crèche et chez belle maman sans problème!!)
Cododo et vie de couple, c’est possible. Ba oui, on a bien réussi à faire un deuxième bébé!! 😉
Le cododo m’a franchement aidé pour mes 18 mois d’allaitement.
La séparation à la reprise du travail a été diffcile pour nous deux, et le cododo a été bénéfique pour nous deux.
Quel bonheur de sentir sa chaleur, son petit souffle.
Et alors le top du top, c’est les réveils avec un gros bisous, et des petits calins sur le bras, en entendant « Mamaaan Mamaan ».. Bon parfois, c’est moins tendre aussi 😉

Mais oui le cododo c’est quand même dur de s’en défaire.
Et c’est dingue ce que ça prend de la place ces petits bouts de chou !!!

En bonus quelques photos volées 😉
IMG_3936 IMG_1871

Alors chez vous le dodo, ça se passe comment?
Vous avez pratiqué le cododo?
Et comment ça s’est passé avec l’arrivée d’un deuxième bébé?

Publicités

9 réflexions au sujet de « Le Cododo et nous »

  1. notre loulou a dormi avec nous jusqu’a ses 3 ans. A partir de 8-9 mois il hurlait dans son lit et on a jamais vraiment reussi a le laisser pleurer « pour son bien » comme disent les autres 🙂 a 3 ans tout pile on lui a acheter son nouveau lit, un lit de grand, en hauteur, il a adoré. Il a passé sa 1ere nuit dedans sans aucun probleme. Il etait tout simplement pret 🙂 je n’ai pas dormi pendant pratiquement 1 semaine mais lui par contre il c’est tres bien adapté 😉 chaque enfant est différent et a des besoins différents.

    J'aime

  2. Chez nous, pas de co-dodo ! Bébé dort dans sa chambre depuis qu’il est rentré de l’hôpital (il avait déjà 3 semaines de vie mais avait été habitué à être seul en néonat’ car là-bas chaque enfant dormait dans un box / une petite pièce séparée). Tout s’est bien passé tout de suite. Désormais il a bientôt 4 mois et ne dit toujours rien lorsque je le couche dans son lit. Nous avons mis en place un petit rituel pour qu’il comprenne que c’est bientôt l’heure de se coucher et il s’endort pour toute la nuit sans interruption jusqu’à 9h30-10h le lendemain matin 🙂 Nous avons de la chance d’avoir un enfant qui s’est bien adapté immédiatement, de toute façon nous n’avions pas prévu de berceau pour le faire dormir près de nous dans notre chambre (même si c’était tentant)… Cela dit, j’ai toujours un oeil sur lui grâce à un babyphone vidéo ! Je te souhaite que tout se passe bien avec l’arrivée du petit 2ème 🙂

    J'aime

  3. J’ai eu la chance que notre puce dorme sans problème dans son lit dès le retour de la maternité. Elle a dormi un peu avec nous vers 4 5 mois, un passage dentaire très difficile, je craquais après 5-6 levers toutes les 20 minutes, dur quand il faut attaquer le boulot le lendemain… Aujourd’hui (16 mois) c’est exceptionnel quand elle termine dans notre lit (maladie). Et je dors très mal quand elle est avec nous, j’angoisse de lui faire mal ou qu’elle se réveille et tombe du lit
    Bon courage avec l’arrivée du deuz 🙂

    J'aime

  4. aux chiottes les préjugés, dormir avec son enfant c’est magnifique (pas que mais bon) et tu as bien fait !
    pour le deuxième je ne sais pas trop quoi te dire, ici ma fille de 2 ans est passé de mon lit au siens depuis hier, c’est un lit superposé car son frère a 5 ans, elle dort dans un lit avec barrière ce qui me permet de l’endormir dedans au sein ! et je trouve ça plutôt cool 🙂 écouter nos enfants c’est le plus important 😉

    J'aime

  5. Très bel article 🙂 Ici, numéro1 a dormi en cododo dès la naissance. J’avais pourtant préparé un joli berceau et dans mon esprit, à 3 semaines elle irait dans sa chambre… lol. En réalité, au bout de quelques semaines de cododo en toute sécurité, nous avons enlevé les barreaux d’un côté de son petit lit et l’avons collé au notre. Ça nous a fait gagner un peu de place, et on avait chacun notre espace lorsque l’on avait envie de se décoller un peu 🙂 A ses 1 an, on a aussi acheté un lit plus grand pour nous! lol Vers ses 2 ans je l’endormais dans son lit, et au premier réveil je la prenais dans notre lit pour la fin de la nuit. A ses 3 ans, je suis tombée enceinte de numéro 2, on a acheté un grand lit pour numéro1 et le passage s’est fait sans aucun problème! Elle a fait ses nuits (enfin!) et dans son lit!!!
    Avec numéro 2, idem. Cododo dès le départ. Vers ses 18 mois j’ai commencé à l’endormir dans son lit et comme ma première, je la prenais avec nous au 1er réveil. Elle a quasi 3 ans, et c’est toujours pareil… Chez les différentes nounous qu’elles ont eu, elles ont fait des siestes dans des lits sans problème!
    En tous cas, tu as totalement raison de n’écouter que toi! Tu réponds aux besoins de ton enfant, point barre! Et puis il faut bien le dire… je trouve que le cododo est une des choses les plus agréables qu’il existe ❤
    Je te souhaite plein de belles nuits avec 1 ou 2 enfants dans ton lit 😉

    J'aime

Un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s