Être mère·La Crapule papote

Faut il forcément choisir un camp?

Quand on a des enfants, on veut absolument nous mettre dans des cases.
La façon dont on élève nos enfants est toujours jugée/discutée/critiquée.
Il y a souvent des guéguerres entre parents.
Souvent deux camps qui s’affrontent.

D’un coté, on assimile souvent cododo, allaitement, écharpe de portage, Montessori, lavable, maman à la maison…
De l’autre ce serait plutôt poussette, biberon, tétine, règles strictes, couches jetables, reprise du travail…
Comme si l’on ne pouvait pas être parents et mixer entre tout ça.
Etre parent n’est il pas avant tout essayer de trouver le meilleur pour son enfant.
Le rendre heureux. Et surtout faire comme on peut.
Pourquoi devoir choisir un camp.

Je vais tout vous avouer, je ne suis dans aucun camp!!

  • J’ai découvert le portage avec Doudou, et j’ai adoré ça. Et c’est tout naturellement que dès la naissance j’ai porté Mini. Et que ma collection d’écharpe s’est agrandie, et j’ai bien peur que ce ne soit pas terminé ^^ (Je vous en parlais d’ailleurs ICI et ICI). Mais j’adooooore aussi les poussettes. J’ai eu la chance d’être sélectionnée pour être QuinnyReporter (vous pouvez me retrouver sur le blog des QuinnyReporter), et recevoir une super poussette, et je l’aime d’amour. Je me balade fièrement, bébé dans son carrosse. Pour moi, portage et poussette se complètent. Avec deux enfants en plus je ne pourrais pas faire sans l’un ni l’autre. Et je l’avoue j’aime avoir les bras libres de temps en temps quand je vais prendre un verre, ou les boutiques.
  • Comme Doudou, j’allaite Mini. J’adore nourrir mon bébé, je suis super fière de voir qu’il grossit bien comme il faut. De voir ses petits bourrelets, ses bonnes joues à croquer. Tout ça grâce a mon lait. Grâce à moi. Mais il a aussi une tétine. Le nourrir oui, mais je ne veux pas être sa tétine. Je veux bien le bercer, le prendre dans mes bras, lui donner un peu de chaleur mais si ce petit morceau de plastique peut le calmer et bien je dis ouiiii!(D’ailleurs je vous parlais déjà dans cet article des débats allaitements)


  • J’aime mon bébé plus que tout, et pourtant j’ai besoin de sortir sans lui parfois. De me détacher de lui, pour me ressourcer, me requinquer, me vider la tête. Alors je tire mon lait, qu’on lui donne dans … un biberon!! Et ouii!
  • J’aimerais vraiment passer au lavable, être un peu plus écolo. Surtout que les couches lavables sont trop mignonnes, colorées. Mais il faut bien l’avouer, je trouve que j’ai bien assez de machines comme ça. Et oui je pense plus à moi qu’à la planète, mais bon c’est moi qui lave/étend et range le linge. Et je perd déjà bien assez de temps ^^ Alors vive Pampers!! Et j’utilise même des lingettes parfois quand je sors.
  • On peut aussi reprendre le travail, tout en continuant à allaiter. Etre à la maison et donner le biberon. Non les mamans qui travaillent n’aiment pas moins leurs enfants, car elles veulent penser à elle, à leur carrière qu’elles ont parfois mis du temps à construire. Ou qu’elles n’ont tout simplement pas le choix. J’ai repris le travail quand Doudou n’avait même pas 3 mois, je l’ai très mal vécu. Et j’ai continué à l’allaiter, en tirant mon lait matin, midi et soir, venez voir par là 😉 Et ça a duré 18 mois. Cette fois j’ai décidé de rester à la maison pour profiter d’eux un peu plus. Mais qui sait, je l’allaiterai peut être moins longtemps.

Tout ça pour dire que je ne comprend pas les guéguerres entre celles qui allaitent et celles qui donnent le biberon, entre écharpes de portage et poussettes, jetable ou lavable, tétine pas tétine, working mum et maman à la maison.
Au lieu de partager, on en vient parfois à avoir peur d’aborder ces sujets, alors que finalement chacun fait comme il veut, comme il peut, avec ses moyens. Et rien ne devraient nous empêcher d’échanger.

Bref, je suis une maman qui allaite, tout en donnant la tétine.
Qui est addict au portage, tout en étant amoureuse de sa poussette.
Qui a pratiqué le cododo avec son premier et pas avec le deuxième.
Qui préfère plus de poubelles que de machines.
Qui prépare des petits plats maison, mais qui n’a pas de honte aucune, à acheter du Bledina par flemme.

Bref… surtout je suis une maman qui aime plus que tout ses enfants.
Et considère faire le mieux pour eux, et qui ne veut pas rentrer dans un camp des pros ceci, anti cela. 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Faut il forcément choisir un camp? »

  1. Bien dit! Je suis un peu comme toi niveau mix lol. J’ai allaité le temps que je pouvais mais de temps en temps biberon quand je sortais voir mes amis pour m’aerer un peu 😉

    J'aime

Un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s