Grossesse·La Crapule est enceinte

J -12

Cette troisième grossesse s’achève. J’aurais envie de dire « s’achève déjà » et en même temps elle m’a paru si longue. 


Elle me paraît si longue. 
J’aurais voulu la vivre pleinement. Sereinement. Profiter de chaque moment. Surtout que cette grossesse sera très certainement la dernière. 

Et faire tout ce que je n’ai pas fait pour les deux autres. 

J’aurais voulu faire une préparation plus spécifique. De la sophrologie. Ou des cours de yoga prénatal. Des massages prénataux. 

J’aurais voulu avoir un suivi par une sage femme, que j’imaginais peut être plus intime. J’avais tellement d’envie. Des envies futiles parfois. 

Et au final je l’ai vécu de loin. 

Je me voyais enceinte. 

Je me sentais enceinte, en même temps les nausées m’ont suivies quasiment toute la grossesse, la fatigue aussi. La sciatique, ma meilleure ennemie. Les remontées acides mes pires cauchemars. 

Mais je ne réalisais pas. 

Je n’ai pas fait de shopping grossesse comme pour les deux autres. J’ai sorti ce que j’avais. Je n’ai pas eu ce plaisir que j’avais pour les deux autres à mettre ce bidon qui grossissait en valeur. 

Et alors j’ai acheté ces premières petites affaires que très tard. Il y a encore quelques  semaine, on n’imaginait pas qu’un Bébé allait arriver chez nous. Même si avouons le, il n’y a que le minimum pour le moment. Impossible de me projeter. 

J’ai fait mes rdv tous les mois. J’avais la boule au ventre à chaque fois à l’idée de ne pas entendre son coeur battre. Que l’on me dise que quelque chose n’allait pas. 

Alors que non, tout allait bien. 

Tout va bien. Et il n’y a jamais eu de complications, ou signe contraire.

À côté de ça, j’ai commencé assez tôt a la sentir bouger. Et depuis elle bouge sans cesse. Matin, Midi, Soir, Nuit. 

Comme si elle voulait me rassurer. 

Je suis la, je vais bien, ne t’inquiète pas. 

J’ai l’impression en fait d’être spectatrice de ma propre grossesse. 

Je n’ai jamais réussi à être sereine.
Et aujourd’hui, a 39sa et quelques jours, je ne le suis toujours pas. 

Ça fait déjà quelques temps qu’elle est en position. J’ai eu le droit à du repos forcé d’ailleurs pour qu’elle n’arrive pas trop tôt.

Mais elle n’a plus l’air très décidée à sortir…

Je voudrais tellement que cette grossesse se termine, sentir des contractions, la glisser sur moi, qu’elle soit la, la prendre dans mes bras, sentir son odeur de Bébé tout neuf, et sentir son petit cœur battre contre le mien. 

Je voudrais qu’elle soit la, parce que j’ai cette horrible impression qu’on va me la reprendre. Et ça m’angoisse tellement, en silence.

Je voudrais juste qu’elle soit la pour de vrai, et l’aimer au premier regard ❤️

Publicités

3 réflexions au sujet de « J -12 »

  1. Ma belle … ❤

    Ça me parle bien trop ton article … Tout ce ressenti, cette mise à distance, cette difficulté à trouver de la sérénité à être enceinte.

    Je pense qu'une grossesse après une fausse-couche est une grossesse différente. Une grossesse plus inquiète, une grossesse dans laquelle on ose peu s'impliquer de peur de tomber de haut à nouveau, une grossesse compliquée à gérer émotionnellement … Avec le recul je me rends compte que c'est ce que j'ai vécu pour la grossesse d'Augustin. Beaucoup de tristesse, de malaise, de peurs et de lassitude. Une grossesse-culpabilité. Et je ne voulais pas trop m'investir, trop me projeter, de peur de connaître à nouveau une fausse couche. C'était très dur moralement.
    Accoucher a été une libération, et une renaissance, je crois.

    A plusieurs niveaux, pour plusieurs raisons, mais d'abord parce que j'avais réussi à garder en vie ce bébé et à le faire naître, et que c'était un immense soulagement.

    C'est difficile de vivre une grossesse tourmentée. C'est épuisant. Mais c'est important que tu sois bienveillante avec toi-même. Ce n'est peut-être pas la grossesse que tu espérais, ta fausse-couche a certainement eu un impact sur celle-ci, c'est comme ça, mais tu as fait comme tu as pu avec tout ça. Ne culpabilise pas. Tu as le droit de ressentir tout ça. C'est tellement légitime …

    Et on ne va pas t'enlever ton bébé. Elle est en pleine forme, elle te montre chaque jour comme elle est active et vivante, pour te rassurer. Elle va bien, et bientôt, dans quelques heures ou quelques jours, vous allez vous rencontrer et ce sera si chouette, si beau. Je te souhaite de tout coeur d'avoir un accouchement qui répare, comme le mien. ❤

    Je t'embrasse très fort et je pense bien à toi !!

    J'aime

Un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s